Base de données de campagne
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chasse-Partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stephane

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Chasse-Partie   Sam 15 Avr - 16:59

Mars 1716, île de la Nouvelle Lande

Dans une salle fermée du bâtiment principal construit par les femmes de petites vertues et les quelques hommes restés sur l’île durant le voyage du Sunshine en terre Française, Kiduba s’échine à écrire à la plume sur un parchemin gras. Le cadre est un peu bruyant, mais cette salle, qui a finit par servir de salle de conseil durant ces périodes de « repos », reste plaisante. Les décorations récupérées dans le Chebeck du gouverneur donnent une touche presque civilisée à l’endroit.

Cela fait plusieurs jours qu’il essaie de poser sur papier ses idées de chasse-partie. Si dans sa tête, les notions sont assez claires, il a du mal à les traduire sur papier. En plus du fond, difficile à traduire en anglais, la forme pose problème, comme en atteste le monticule de papiers et parchemins froissés a côté de lui. Alix lui a proposé plusieurs fois de l’aider à écrire. Mais, en tant qu’officier, c’est a lui de le faire et pas quelqu’un d’extérieur à l’équipage. Lorsqu’elle lui conseilla d’écrire au fusain plutôt qu’à l’encre et la plume, elle sentit la température de la pièce passer dans les négatifs. Comprenant que son idée était peu appréciée, elle quitta rapidement l’endroit. Du fusain pour un texte de loi ? Pourquoi pas écrire au bâton sur la plage à la marée basse, tant qu’à y être ?

Froissant cette nouvelle feuille, il pousse un nouveau soupir, et la balance avec les autres en tas.
« Et puis merde… »

Il lance alors la plume avec le reste. Sortant un pinceau, il décide de reprendre la méthode de calligraphie des Kanjis japonais. En faisant des arabesques avec son pinceau, il arrive enfin a un résultat lisible, dénués de taches. Il lui faut presque une page déchirée d’un journal de bord par loi, mais il finit par avoir quelque chose qui lui plait.

Après quelques heures, il dispose les pages finalisées tout autour de la table, et appelle les officiers.

« Messieurs, je pense que nous pouvons prendre le temps de proposer une nouvelle chasse partie, plus détaillée et plus adaptée a notre situation. Voila ce que je vous propose » dit-il en montant les pages.

Citation :

Choix du commandement :

- Le capitaine est choisi par élection
- L’élection ne peut avoir lieu que sur l’ile
- Chaque homme d’équipage a une voix.
- Les deux membres du conseil de l’ile qui ne représentent pas l’équipage (femmes et artisans/fermiers) peuvent voter et ont chacun 10 voix.
- Le vote se fait par le biais de pierres posées dans des bols. Le vote n’est pas secret.
- Le capitaine choisit les membres du conseil de bord. Il peut décider de révoquer un de ses officiers.



Citation :
Vie sur le navire et à quai :
Suivre les ordres du capitaine et des officiers
Tout manquement a un ordre direct peut être puni de coups de fouet ou, dans les cas extrêmes, par la mort.


Citation :
La caisse commune
Les gains, qu’ils soient liés a des prises ou de la production sur l’ile, vont dans une caisse commune. Celle-ci peut servir tous les achats pour améliorer la vie des matelots ou assurer leur sécurité. Cela peut notamment être :
- Renforcer/reparer le navire
- Trouver d’autres matelots
- Acheter des armes pour tous
- Améliorer l’ile
- Tout autre besoin estimé par le conseil du navire ou le conseil de l’ile

Lorsque le conseil du navire le décide, une partie de la caisse commune est partagée.



Citation :

Part de butin

En mer :

Sur le Navire de chasse :
- 3 pour le capitaine  
- 2 pour Big jack, Kiduba, le vieux Francis
- Part et demi pour le chef coq et le charpentier (+le maitre voilier, et calfatage lorsqu’on les trouvera), le chirurgien (idem)
- 1 pour l’équipage, quel qu’il soit
Sur les autres navires, comme un navire de commerce transistant entre la Nouvelle Lande et des ports de commerce :
- Une part et demi pour le responsable du navire et celui responsable de l’intendance et du commerce
- Une part pour le responsable des canons et le pilote
- 3 quart de parts pour les matelots

A terre :
Part de butin :
- 1 part pour le responsable de l’île
- Trois quarts de part pour l’intendant et les membres du conseil de l’ile.
- Trois quarts de parts pour un éventuel médecin sur l’ile.
- Une demi part pour chaque matelot resté à terre, s’il a su se rendre utile durant cette période a terre. Autrement, un quart de part. Si l’ile est attaquée et qu’ils doivent se battre, ils auront une part complète.
- Une demi part par artisan, une seule par famille, s’ils n’ont pas de terres.
- Une demi part pour les femmes de joie qui continuent d’offrir leurs charmes.
- Pour les autres, 1 quart de part par personne à terre de plus de 18 ans, une seule personne par famille.
 



Citation :
Vie sur l’ile
Le responsable de l’ile prend toutes les décisions nécessaires, en l’absence du capitaine. Si des décisions importantes doivent être prises en l’absence du capitaine, elles peuvent être prise par le responsable, avec l’accord du conseil.

Le conseil
est constitué du responsable de l’ile, de l’intendant, d’un représentant élu des artisans et des fermiers, d’un représentant élu des matelots et d’un représentant élu des femmes.
En cas d’égalité, le choix revient au responsable de l’ile.
Si le capitaine est présent, il préside le conseil. Sa voix compte pour deux.  
Si le second, le canonnier ou le quartier-maitre du navire de chasse est présent sur l’ile, il est membre du conseil et a une voix.



Citation :

Le travail sur l’ile

Les membres du conseil décident d’attribuer les matelots restés sur l’ile a des fonctions de constructions, ou d’aide aux artisans et aux fermiers. S’ils refusent d’aider, ces hommes n’auront qu’un quart de part lors du prochain partage. S’ils aident, ils auront une demi-part.
Les femmes sont libres de leur corps. Si elles laissent les hommes en profiter, elles sont mieux rémunérées.

L’intendant suit les stocks, les constructions et la répartition des hommes sur les taches données par le capitaine ou le responsable de l’ile.

Les artisans peuvent prendre des apprentis, notamment parmi les femmes de joies. Lorsque l’apprenti ouvre son propre office, il aura droit a des parts d’artisans.

Les artisans ont l’obligation d’aider dès que nécessaire les matelots pour les réparations de navires ou de matériel servant à la chasse.



Citation :
Production sur l’ile :
Les biens produits sur l’ile sont la propriété de ceux qui les ont créés. Ils peuvent être vendu entre les habitants de l’ile.
En cas de manque et si un fermier ou un artisan veut vendre ses biens sur une autre ile, le responsable de l’ile ou de l’intendant peut réquisitionner les biens, avec l’accord du conseil. Il sera payé en fonction d’un prix décidé par le conseil.
Sur décision du conseil, certains prix peuvent être fixés à un niveau donné.
Les surproductions peuvent être vendues sur d’autres iles, avec l’accord de l’intendant.




Citation :
Commerce
Dès que possible, un navire sera préparé et armé et des membres de l’équipage formés pour pouvoir faire du commerce avec d’autres ports. Ce navire ne devra en aucun cas prendre par a des combats et devra fuir en cas de danger. Il devra faire tout son possible pour que l’ile ne soit pas découverte.
Les artisans donnent leurs marchandises a vendre et indiquent ce qu’il faut acheter. Le responsable du commerce et de l’intendance doit suivre les besoins. Il est responsable des gains et des pertes lors des échanges commerciaux avec les autres iles.
Les bénéfices des ventes sont partagés ainsi :
- Retrait de 4 pièces de huit par aller/retour et par homme d’équipage, sur l’ensemble des cargaisons vendues
- Retrait des frais de réparations éventuels
- Les trois quarts pour l’artisan ou le fermier
- Le reste dans la caisse commune
Défense de l’ile
En cas d’attaque, tous les matelots doivent défendre l’ile. Les familles et les femmes peuvent aussi participer à la défense. Dans ce cas, ils auront tous une part complète au prochain partage.



Citation :

Justice sur l’ile


Le responsable a le droit d’emprisonner si :
- Meutre
- Vol
- Violence
- Mutinerie
- Viol
- Violence
- Tricherie
Une decision du conseil peut annuler cet emprisonnement.
Plutôt que d’emprisonner, le conseil peut decider de donner des coups de fouet, en cas de violence ou de tricherie.
La peine de mort, la torture ou l’amputation ne peut être décidé en l’absence du capitaine, de son second, du cannonier ou du quartier-maitre.




Devant les airs septiques des autres officiers, Kiduba hausse les épaules, agacé. « Je pense que cela donne des regles plus completes que ce que nous avions . Nous commençons a devoir gerer une vrai communauté et nous ne serons pas toujours la. il faut des regles claires et qui structurent. On ne peut pas se contenter de phrases basiques, qui peuvent être interprétés n'importe comment."

Il sort un autre parchemin. "Je vous rappele que ce que nous avons pour le moment, c'est ca".

il repose le premier parchemin.
Citation :

- Chacun participe aux taches qui lui sont assignés sur l’ile
- Les vivres sont gérées par les officiers ou la personne designée en son absence
- Les gens se nourrisent avec les reserves préparées (pas de chasses sauvages, pas de mise a mort d’animaux d’élevages)
- Personne ne touche a Lena sans son accord
- Respect des putes
- La mort est punie de pendaison
- Pas de duel
Parts :
- 3 pour le capitaine  (incluant +0,5 pour Lena)
- 2 pour Big jack, Kiduba, le vieux Francis
- 1.5 pour le chef coq et le charpentier
- 1 pour l’équipage
- 0,5 pour les putes (incluant Lena)

"Votre avis ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Chasse-Partie   Lun 17 Avr - 16:21

Adrien regarde les nombreuses feuilles avec un peu de scepticisme puis propose à Kibuba d'en faire la lecture afin de pouvoir en discuter.

Big Jack et Adrien écoutent avec attention les propositions.

"Hé bin! Bon boulot Kiduba! Voilà un vrai second digne de ce nom!"  Donne un accolade à Kiduba

Je trouve la plupart des éléments me semblent cohérents et adaptés. Je souhaiterais apporter quelques modifications pour ma part.

D'une part, nous pourrions définir plus clairement le membre du conseil. En plus de nous 3, officiers, et du Vieux Francis, nous pourrions proposer à 1 ou 2 matelots d'y participer au nom de l'équipage, en plus de toi, Big Jack. Notamment Adolf puisqu'il en a fait la demande et si l'équipage le considère apte à porter sa voix.

Deuxièmement, la gestion des productions de l'île ne correspond pas à mon idée. Je la concevais plutôt ainsi: Les biens produits par l'île sont la propriété de la communauté et servent à subvenir à ses besoins. L'idée étant avant tout de pouvoir vivre progressivement en autarcie et de diminuer les frais de vie de l'équipage afin que les gains de chacun deviennent plus grands.
Les fermiers et artisans étant payés comme des meubles de l'équipage (d'une part du butin) il ne le semble pas pertinent qu'ils gagnent en plus leur pain en vendant leur production à la communauté.
En cas de surproduction, le surplus sera vendu par le bateau de commerce ou avec le butin et le gain sera mit dans la caisse commune et distribué en part.
Cela me semble plus adapté tant que les productions de l'île sont proche de ses besoins. Cela pourra être amené à changer lorsque la production deviendra réellement importante.

Pour finir, si nous voulons créer un univers moins pourri que celui que nous avons tous fuit, il ne me semble pas judicieux de punir nos hommes par la violence. D'autant plus que le règlement la proscrit.
Je propose donc plutôt que les concéquences d'un manquement au réglement soient les suivantes, dans l'ordre de gravité:
- blâme (le 1er est un avertissement, le 2ème amène la sanction suivante)
- réduction de la solde
- emprisonnement
- mise à pied ou renvois définitif
Le quatrième me semble intéressant et cohérent. Si la personne veut profiter des avantages de notre communauté il se doit d'en suivre les règles. S'il ne le fait pas, il ne peut en faire partie et en est exclu. Le problème étant de renvoyer quelqu'un qui connaisse l'emplacement de notre île et qui pourrait nous garder rancune... à réfléchir.
La mise à mort devra rester une sanction extrême en cas de faute grave telle que meurtre d'un membre de la communauté ou trahison avérée.

Voilà mon avis. Mais je reste ouvert à la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephane

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Re: Chasse-Partie   Lun 17 Avr - 20:36


"Pas de peine de mort ? Même pas le fouet ?" Kiduba recule comme s'il venait de prendre un upercut. "C'est beau, ce que vous dites, capitaine. Mais je pense que dire a un de nos hommes qu'il ne doit pas tabasser quelqu'un en cas de triche aux dés "parce que sinon, il va avoir un blâme" est un peu ... gentil..."
Et puis, parfois, la seule vrai sanction, c'est la mort. Une mutinerie, je balance tout ça aux requins. Si on laisse espérer des sanctions plus douces, comme un renvoi, on risque de voir les plus hardis prendre de gros risques..."

Il désigne ensuite la page sur les règles d'attribution des biens. "On a fait venir des familles de producteurs. Ils ne vont pas comprendre qu'on les dépossède de leurs biens. Et puis cela permet aux nos hommes d'utiliser leur or sur l’île. Mais ca, c'est comme vous voulez capitaine. Ou peut-être que c'est quelque chose qui pourra etre discuté avec le conseil de l'île, quand il sera créé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Admin
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 23/03/2017

MessageSujet: Re: Chasse-Partie   Jeu 20 Avr - 10:37


Big Jack éclata d'un gros rire en entendant ses officiers parler d'abolir la peine de mort et les coups... mais se calma rapidement lorsqu'il réalisa qu'ils étaient sérieux. Toussant et grognant, il tâcha de reprendre contenance.

"Hem. Ahem. Ca c't'a vous d'voir, cap'taine, mais j'suis plutot d'accord avec Kiduba pour l'coup. Sainte mère de dieu, si on les m'nace pas un peu, les gars vont jamais filer droit ! Surtout ceux qu'on laisse tranquillement ici à s'la couler douce pendant qu'on a l'dos tourné... Hrmbref."

"Pour l'reste j'ai quand même quelques réclamations, j'dois dire. J'trouve qu'vot' chasse partie laisse assez peu d'voix à l'équipage."

Le grand pirate adressa à ses officiers un sourire à demi édenté. Défendre les intérêts de l'équipage, c'était après tout son mandat à bord.

"D'abord, l'quartier-maitre d'vrait être élu par l'équipage et faire partie du conseil d'manière obligatoire, j'pense. Faut quelqu'un qui parle au nom des hommes et qui soit sur qu'on l'entende, ça m'parait normal.
Puis la distribution du butin, faudrait aussi qu'l'équipage puisse décider d'voter pour une distribution, si l'conseil attend trop longtemps à leur gout.

J'pense aussi... mais faudrait leur d'mander.... qu'ls gars sur l'ile vont rapidement faire la gueule s'ils apprennent que tout c'qu'ils produisent est partagé 'vec tout l'monde plutot que d'leur permettre d'faire du profit. C't'avec le fric qu'on motive les gens a faire d'leur mieux, cap'taine, pas avec des idéaux si j'peux m'permettre. Leur prendre une partie et la redistribuer, c'plutot bien, mais tout prendre ça m'parait excessif.

Puis dernière chose, c'qu'il manque à mon avis c'est c'qu'on fait des malades, des blessés et des types qui peuvent plus travailler. Si quelqu'un perd une jambe ou un bras, ou même les deux, pendant une bataille, j'trouverais bien qu'il ait droit à un p'tit quelque chose en compensation, et l'assurance d'une place quelque part. Pareil si un type meurt et qu'il avait femme et gosses, qu'on les laisse pas dans la merde. Savoir que s'ils paient le prix fort on s'occupera d'eux et d'leurs marmots quand même, ça motiverai les gars d'autant plus. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pavillonnoircampagne.forumactif.com
Fanny

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Chasse-Partie   Dim 23 Avr - 23:43

Adrien se renfrogne un peu lorsque son second critique ses idées progressistes. Il écoute cependant le reste des arguments avec flegme et intérêt. Quand vient le tour de parole de Big Jack, Adrien lance un regard noir à celui-ci lorsqu’il comprend qu’il se moque ouvertement des mêmes idées.

Le capitaine se plonge alors dans une posture fermée et prostrée. Il reste silencieux durant le reste du discours de Big Jack, semblant ne plus y prêter attention.

Quand le cartier maître termine de donner son avis, Adrien laisse planer un long silence pesant, le visage fermé, l’air absent.

Le silence se brise brusquement lorsqu’Adrien se redresse tel un diable et frappa sa chope sur la table dans un grand bruit.

« Non ! Il n’est pas question que je sois le même tyran que ceux que nous condamnons ! Dois-je te rappeler que le dernier tyran qui a mené ce navire à essuyer une violente mutinerie ?
Pourquoi sommes-nous ici, tous autant que nous sommes ? Si nous sommes devenus des pirates, des hors la loi, c’est parce que nous ne voulions pas de ce monde qui voulait nous confiner à la place qu’il nous avait choisie. Parce que nous voulions décider de notre destin et jouir de notre liberté.

Toi Big Jack, tu me dis, et avec raison, que la chasse-partie telle qu’écrite par Kiduba ne laisse pas assez de paroles à nos hommes mais tu sembles convaincu que les battre ou les mettre à mort est légitime. Il est tant que chacun prenne la responsabilité de ses actes et en assume les conséquences en tant qu’homme libre.
Comme tu le dis, certains de nos hommes auront à tour de rôle le loisir de se la couler douce et tout ca en touchant une part de solde. C’est une situation enviable qui se mérite. Je veux faire de ce navire et de cette île des endroits où les gens viennent et restent de leur plein grés parce qu’ils y gagnent en bénéfice certes, mais aussi en liberté et en respect.

En échange de cela, ils devront se plier aux règles nécessaires pour que la communauté perdure. Quiconque y dérogeant aura une chance de changer son comportement pour continuer à bénéficier des avantages de notre communauté. S’il persévère il perdra son droit à l’or quelque temps et si cela ne suffit pas le convaincre, il sera simplement radier de notre équipage et retournera se faire persécuter sur un bateau de la marine trainer dans la fange des bas quartiers. A eux de choisir leur place en faisant les bons choix.

Adrien se calme. Sa voix redevient plus posée et redevient celle dont ses officiers ont l’habitude. Il regarde ses officiers en face.

Et si vraiment l’avenir vous donne raison…. Et bien il sera toujours temps de ressortir les vieilles méthodes.

Concernant le conseil et les voix de l’équipage je suis d’accord. Leur parole doit être représentée et entendue. Je propose que l’équipage élise 2 membres pour les représenter au conseil.

Pour ce qui est des producteurs et payants, je parlais d’un fonctionnement provisoire en attendant que l’île ait une production digne de ce nom qui permette de faire du profit. Pour l’instant nous n’avons pas grand-chose à leur offrir et je pense qu’ils gagneront plus en recevant une part qu’en vendant à bas prix leur maigres récoltes. Une fois que les productions seront supérieures à nos besoins, nous pourrons changer le fonctionnement pour quelque chose de plus traditionnel ou nous prenons une taxe sur leurs ventes. Le plus simple étant effectivement d’en discuter avec eux pour trouver un arrangement ou chacun y trouve son compte.

Pour finir, je trouve en effet intéressant de dédommager les matelots qui auront étés blessées en servant les intérêts de la communauté. Nous pourrions d’ailleurs les dédommager plus ou moins en fonction du temps de leur vie déjà passé au service de l’équipage, ce qui donnerait à chacun une raison supplémentaire de poursuivre sa route sur notre navire.

Oui Big Jack, c’est avec l’or qu’on motive les troupes… mais pas que. De l’or, tout le monde peut leur en donner. Si à l’or s’ajoute le respect, non seulement ca les motive, mais cela les rend également loyaux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse-Partie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasse-Partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la plus belle partie de chasse de votre carrière
» Ma partie de chasse peinte
» Partie de Chasse et Désordre hydrique...
» La partie de chasse en grand format (2000pts)
» Star Wars Battlefront .Chasse aérienne en partie privée .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pavillon Noir : dossiers de campagne :: Partie publique :: Textes et roleplay forum-
Sauter vers: